Mont-bleu lointain

LE ROI ANDRIANAMPOINIMERINA

 

SUITE.

 

Plusieurs souverains ont marqué l'histoire de Madagascar depuis le XVIè siècle , mais seul ANDRIANAMPOINIMERINA, contemporain de Napoléon Bonaparte était et reste le seul véritable organisateur de l'IMERINA et de toute la grande ÎLE. Il laisse une prestigieuse figure dans l'histoire de son pays.

 

Voci ce que dit l'historien Hubert Deschamps  " Alors âgé de 60 ans, intélligence hors pair, volonté sans défaut, il avait allié à ses qualités de grand chef, des dons de patience, de persuasion, de ruse et un sens de possibilités du moment qui lui permirent à unifier son territoire, de l'agrandir et d'organiser son peuple d'une manière durable. Ne devant rien à aucune influence extérieure, il fut un génie purement malgache, puissant et original". sic.

 

Andrianampoinimerina ne savait pas lire ni écrire, mais il tenait régulièrement ses conseils de ministres. Il organisait des concours de travail, des constructions  des bâtiments, des routes, des chemins. Il intensifiait le déveleppement de l'agriculture, créait des digues, conçut  personnellement toute l'hydrolique agricole de son royaume qui est toujours à la base du système actuel. Il créa le code civil et le code pénal, basés sur une connaissance intense de son peuple et de ses réactions et de ses besoins , sens de la justice et de l'autorité, toujours en vigueur également  de nos jours.

 

"Grand roi, stratège de genie, administrateur habile, il excèllait à récompenser par des octrois des terres et d'honneurs ceux qui le servaient bien, à s'aasurer de la fidélité de tous directement à sa personne et à distribuer une justice égale ", sic , (encore selon Hubert Deschamps).

 

Ce grand soiuverain était aussi l'inspirateur de ce qu'on appelle aujourd'hui "le sens de la grandeur" et qui était pour lui outre, un certain ses du "devoir sacré", la conscience de l'autorité  et de la responsabilité sainement comprises et gravement vécues. Il redistribuait à chacun ce qui était nécessaire pour satisfaire son ventre, des bêches pour travailler pour les pauvres, et pour les malades et les faibles le droit de manger des manioces dans les champs, et de chercher leurs moyens d'existence dans les forêts . (c'est peu, mais dans une société à cette époque, où nulle ébauche d'assistance ou droit des pauvres n'existait...c'est déjà ça )...ainsi pour lui, les malades, les humbles ne seront pas affamés par les riches) .

 

ANDRIANAMPOINIMERINA   roi de l'IMERINE ET DE TOUTE MADAGASCAR:1787/1810.

ANDRIANAMPOINIMERINA roi de l'IMERINE ET DE TOUTE MADAGASCAR:1787/1810.



25/04/2017

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres