Mont-bleu lointain

LA FLORISSANTE REGION DE L'EST & SON PEUPLE. III.

. BETSIMISARAKA

 

C'est chez les Betsimisaraka qu'est né le RAVENALA, l'arbre du voyageur, symbole universel de Madagascar, c'est aussi là,  les profondes forêts où se mêlent les essences précieuses aux fûts démesurés, les lianes sans fins, les Orchidées dont quelques milliers d'espèces sont endémiques au pays. (sic).

 

La Mort, le Culte des Ancêtres, ce sont les bases de la Philosophie malgache : Une valeur universelle dans toute l'Île. La mort ne constitue que l'ultime rite de passage pour accéder au rang social le plus élevé : "Celui des Ancêtres ou plus exactement RAZANA". Il n'y a pas de rupture, les ancêtres continuent à êtres présents dans la vie de chaque jour en  prenant un surplus d'autorité. Les vivants et les morts peuvent se communiquer par divers signes, chaque malgache craint et respecte ses ancêtres, et évite de provoquer sa colère comme pour "transgresser les interdits". La bénédiction des RAZANA est vivement souhaitée dans tous les grands moments de la vie du Malgache.

 

Aucun Malgache ne souhaite être enterré hors du tombeau familial, ou de son contexte familial suivant les régions. Si par malheur, le corps ne peut être enseveli au pays natal, les membres de la famille dressent  une pierre levée en souvenir du parent disparu, appelée "VATOLAHY" ou TSANGAMBATO" à des formes variées.

Les Monuments funéraires sont différents d'une région à l'autre. Sur la Côte Est, les cercueils sont constitués de demi troncs d'arbres évidés et emboîtés, simplement posés sur le sol de la forêt. 

 

Cette florissante région abritent parmi les 18 ethnies de la grande ÎLE :

 

BETSIMISARAKA  en 3ème : de Tamatave et tout au long de la côte Est depuis le sud de Diégo-Suarez jusqu'aux environs de Manajary : un peuple intelligent,très métissé, l'homme est fort, se dit descendant des Zafy Abraham  d'origine sémite , l'ancien président de la République malgache Didier Ratsirake originaire de Tamatave se dit avoir un aïeul chinois.La femme Betsimisaraka porte un lamba-hoano: paréo en coton très coloré joliment décoré par des dessins de paysage portuaire exotique avec la mer, le sable, des cocotiers et des bateaux...Dans cette région, le peuple cultive surtout des poivres, des girofles, de la vanille, de la cannelle dont le parfum embaume toute la ville de Tamatave, sans oublier les  cocotiers avec les jus que l'on peut boire  en ouvrant la noix fraîchement cueillie sur place tout au long de la promenade dans un pousse-pousse  ou à pieds pour visiter la ville portuaire de Tamatave, il cultive aussi des fruits exotiques également et le tout est  destiné à l'exportation dans le monde entier. Les Betsimisaraka ou ceux qui ne se séparent pas pratiquent aussi la pêche en mer avec des bateaux ou des boutres et préfèrent les poissons à la viande. Dans cette région, les hommes aiment se rafraîchir avec de Betsabetsa ou bière malgache avec du miel. Les Betsimisaraka on eu un hef Hova , clan néo-Vezo.

 

Les ANTANOSY  ""en 9ème ethnie: ceux des îles sont  formés des plusieurs petits groupes "Tambolo ou les chevelus, Tatsimo :ceux du sud, Tavaratra : ceux du nord", ce sont des gens mythiques, pratiquent l'Islam et se créent des généalogies légendaires disant que leurs ancêtres seraient sortis de l'Océan. Ils étaient longtemps ennemis farouches de Merina, qu'ils condamnaient comme dangereux dominateurs, et certains émigraient vers la côte Ouest pour en échapper. Ce peuple se méfie toujours des étrangers vazaha, quels qu'ils soient surtout à la suite des récits toujours présents dans l'esprit , oralement rappelés sur les écrits du " chevalier de Flacourt"sur eux  : C'est la nation la plus vindicative du monde ...de la vengeance et trahison, ils font leurs 2 principales vertus. Ils sont grands menteurs, ne s'appliquant à autres choses qu'à inventer des menteries." sic.

 

 Les Antanosy sont des gens courageux, travailleurs. Ce sont d'excellents charpentier, des grands forgerons. Ils sont aussi éleveurs et riziculteurs, on les appelle aussi "les Indomptables.Le territoire Antanosy est le Grenier de la province de Tuléar.

 

Leurs tombeaux sont des pierres rangées surmontées des Aloalos représentant quelquefois la vie passée du défunt.

 

Les ANTESAKA  ou ceux qui fouillent en 5ème ethnie, voient leurs ancêtres issus d'Isaak, fils d'Abraham d'où leur non.Ils pratiquent jalousement l'islam mais ne se laissent pas diriger par  Mahomet.Les hommes travaillent durement les peaux de zébus et la vannerie. ils sont aussi pêcheurs en mer et éleveurs de miel dans des troncs d'arbres évidés. Ils cultivent des caféiers, des bananiers. Les femmes sont spécialistes pour la culture et la récolte du riz et pour le tissage du coton. On  raconte que les hommes  sont des redoutables guerriers, c'est ainsi qu'un prince Antesaka avait donné du fil à retordre à plusieurs envahisseurs venus tenter les conquérir notamment la reine Merina Ranavalona Ière qui voulut les dominer.

 

Un peuple joyeux, pour les hommes chaque festivité est une occasion de faire un long "kabary" c'est à dire un long palabre qu'ils jugent indispensable pour la bonne marche de la vie, et au cours duquel il ne cesse de donner des leçons et citer en exemples leurs exploits.

Comme la plupart leurs voisins, leurs tombeaux sont en pierre rangées et surmontés des Aloalos.

 

Les ANTEFASY ou ceux des sables, petit peuplade dans la région de Farafangana voisins des Antemoro, représentent le 12ème : un peuplade qui a subi aussi l'influence de l'Islam comme la plupart des habitants de la Côte Est, refuse aussi d'être disciple de Mahomet,sobre résistant, économes, travailleur, l'homme émigre quelquefois dans les grandes villes pour gagner un peu d'argent, cultive le maïs, le riz, le manioc  et lentilles. Les tombeaux sont collectifs, en pierres entassées non rangées.

 

Et en 13ème ethnie, voici les ANTAMBAHOAKA ou ceux du peuple:

 

A mesure que l'on descende sur le sud-est, les groupes se divisent dans un même paysage maritime, et un même paysage maritime et même climat perhumide, avec la même végétation tropicale jusqu'aux premières limites des terres arides et rocailleuses du grand Sud. Voisins des Antefasy, les Antambahoaka vivent autour de de la ville de Mananjary à proximité des Pangalanes. Une ville importante grâce à son port de batelage, un centre commercial, centre de peuplement arabe. Ils ont été arabisés très tôt et se disent descendants de Rimini de la mecque, contemporain de Mahomet mais ils ne se considèrent pas comme disciples de Mahomet. Ils observent plusieurs rituels d'origine arabe, l'Islam ainsi que nombreux interdits. ils se servent des versets  du coran comme d'amulettes protectrices. ils célèbrent tous les 7 ans le 'Sambatra' ou Félicité, cérémonie collective de circoncision.

 

Ceux sont des hommes sobres, résistants, travailleurs. Ils sont la plupart des bons travailleurs. Leurs tombeaux sont collectifs, formés des de pierres entassées.  

 

ans le Sud-Est un chef Diana-Hova issu du Zafiramania et Zafiko-Zamambo-clan Vezo qui a fondé le royaume  Antesaka, Antemoro-Antambahoaka..

 

  

 

 

 

 

A SUIVRE

 

 

 

 

 

  

 

 

 



30/08/2019

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres