Mont-bleu lointain

LE NORD ET SON PEUPLE.

 

 

                       

 

 

 

LE NORD : dans cette  région isolée derrière une importante barrière de chaîne montagneuse aux sommets les plus élevés de Madagascar, culminant à 2876 mètres se trouve Mamokatra, l'antipode du grand-sud. Sa capitale Diégo-Suarez "Antsiranana" est la 2ème baie du monde après Rio de Janéiro. Elle domine l'une des plus belles rades du monde. Des routes d'accès de qualité et des avions permettent maintenant les liaisons normales avec la capitale nationale "Antananarivo" et le reste de la grande île. Cette région a un rôle économique très important dans la vie de la Nation Malgache. Dans la montagne d'Ambre l'eau ruisselle de partout : chutes et cascades alimentent la région. Dans le massif de l'Ankarana, les eaux de ruissellement qui traversent sa structure avant de se jeter dans l'Océan , ont creusé de grottes et des cavernes. Ces rivières souterraines abritent quelquefois des faunes dangereuses comme les crocodiles. Dans la forêt de l'Est , des eaux claires  facilitent la vie au quotidien de ses habitants. Au nord-Ouest, la vaste plaine de Sambirano est considérée comme l'une des régions les plus riches de Madagascar, avec entre autres le cacao dont les fèves sont très cotées sur les marchés internationaux. Sur la côte Nord-Est Sambava est réputée par sa superbe cocoteraie sur plus de 5.000ha.

 

C'est une région aux superbes paysages, de nombreuses plantations d'arbres, en premier l'Ylang-Ylang dont l'essence est utilisée par des grandes marques mondiales et à Nosy-Be, des alambics de cuivre sont installés sur le toit où sont distillées les huiles de cette essence qui donne une senteur capiteuse.  il y a aussi la vanille dont les gousses sèchent sur des pierres, et le café, de la canne à sucre (qui est aussi une plante industrielle: elle produit le rhum, ( le rhum de Nosy Be est de renom mondial également ), du poivre, du vétiver, du patchouli, plusieurs sortes de fruits exotiques : mangues, avocats, leitchis, pour n'en citer que ceux-là, car les plantations sont partout , sur  les plaines, sur les montagnes

 

Nosy Be est connue la Perle de l'Océan Indien avec ses coraux, ses orchidées, avec ses îles soeurs  :Nosy Komba, Nosy Sakatia, nosy Tanikely, avec leurs cocotiers, leurs eaux claires, et, protégées par des récifs coralliens, leurs plages aux parfums de l'Ylang-Ylang, elle offrent  aussi de nombreuses promenades en bateaux et la pêche en mer très fructueuse. On rencontre également dans cette belle partie du pays un peuplement  intéressant et très circonscrit de "baobabs", qui sont reconnaissables entre tous, par un long fût lisse et cuivré qui se termine par deux maîtresse branches, elles se divisent latéralement et presque à l'horizontal avant de se diviser à nouveau. On dit que le soleil couchant   transforme les troncs en précieuses colonnes  d'or à l'entrée du temple de la nature.-sic- Le continent Africain ne possède qu'une seule espèce de baobab tandis que Madagascar abrite l'espèce africaine, 2 autres Australiennes et 7 espèces endémiques. Dans le sud de cette grande Île : dans  les environs d'Ampanihy, nous pouvons admirer le gros baobab par son diamètres à égalité avec celui de Majunga "Le doyen", connu de tous.

 

Dans l'espace limitée par le célèbre massif Tsingy de l'Ankarana vivent les ANTAKARANA "ceux des rochers" 10 ème Ethnie malgache. Ces grottes de Tsingy (pics rocheux calcaires) leur auraient servi de refuge providentiel lors de nombreux sièges de guerres qui ont secoué la région du Nord. Mélange de Sakalava et de Betsileo, au teint cuivré et cheveux frisés, les hommes sont robustes et fiers;  ils ont la réputation de calmes et chaleureux ; Ils sont grands producteurs des meilleurs poivres, riziculteurs et pratiquent aussi la pêche en mer avec des boutres et des chaloupes. Les femmes sont admirées par leur beauté "larges yeux où se reflète mélange de cuivre et de lilas" qui laissent penser que leurs ancêtres sortent de l'Océan". Comme leurs soeurs Betsileo, elles portent  le lamba-hoano: paréo très coloré avec des dessins de paysage portuaire exotique au coucher du soleil avec des cocotiers,et des bateaux dans la mer. Ils étaient pendant longtemps farouches ennemis des Merina qu'ils jugeaient redoutables dominateurs, du temps du roi Andrianampoinimerina. Historiquement ils seraient descendants d'un prince Sakalava "Kozobé" nommé Andriabirobo fondateur du royaume Antakarana. 

 

Les TSIMIHETY 14ème Ethnie, "ceux qui ne se coupent pas les cheveux", occupent un territoire entre celui des Antakarana au Nord, celui des Sihanaka au Sud, celui des Sakalava à l'Ouest et celui des Betsimisaraka à l'Est.Sans cesse en expansion vers l'Ouest hors de leurs montagnes l'Ankaizina et de leur massif de Tsaratanana. Hommes robustes, dynamiques avec bonhomie comme l'était le premier Président de la jeune République Malgache : Philibert TSIRANANA, au moment de son indépendance ce 26-06-1960. Les Tsimihety ont la réputation de solidité, bon sens d'indépendance et force tranquille. On les dit aussi composites de types tantôt négroïde tantôt indonésien. Leur nom Tsimihety vient de refus de se couper les cheveux à la mort d'un roi Sakalava pour marquer leur indépendance.

 

 

 

 

 

 

 

.  

 

  

 

 

 

 

 

 à suivre.

 

 



24/09/2019

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres